L'AMF vient de sortir son rapport sur la RSE des entreprises, en mettant en avant les bonnes pratiques de communication extra-financière. @Wikimedia

BOÎTE À OUTILS

Données extra-financières, l’AMF commence à indiquer le chemin

 Article réservé aux abonnés | Par   Arnaud DUMAS |Publié le 15/11/2019

Les déclarations extra-financières des entreprises sont encore bien loin de l’harmonisation des données attendues par les investisseurs. L’Autorité des marchés financiers vient de rendre un rapport pour édicter quelques bonnes pratiques.

"Ce n’est pas de la doctrine", prévient Benoît de Juvigny, le secrétaire général de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Le gendarme de la Bourse vient de publier son "Rapport sur la responsabilité sociale, sociétale et environnementale des sociétés cotées", dans lequel il analyse les premières Déclarations de performance extra-financière (DPEF) des entreprises. Pas de recommandations dans ce rapport, donc, mais plutôt un recensement des bonnes pratiques piochées dans un échantillon de 24 entreprises cotées du SBF 120 ayant publié un rapport intégré. Celles-ci doivent permettre d’orienter les entreprises pour leur prochaine déclaration, et de donner des premières pistes de réflexion aux investisseurs.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque mercredi :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne