Trucost et les Principles for Responsible Investment ont évalué l'impact des risques physiques et de transition sur les entreprises. @CCO

BOÎTE À OUTILS

La matérialité du risque climat va coûter cher aux investisseurs, avertissent Trucost et les PRI

 Article réservé aux abonnés | Par   Paul KIELWASSER |Publié le 08/01/2020

Trucost et le groupe de recherche Inevitable Policy Response des Principes pour l’investissement responsable (PRI) ont publié tour à tour deux études qui avertissent les investisseurs. Aussi bien pour les risques physiques que pour les risques de transition, la matérialité financière du risque climat menace une partie non négligeable de la valeur des grands indices boursiers.

Trucost et le groupe de recherche sur la réponse politique inévitable des Principles for Responsible Investment (PRI) ont livré deux études qui décrivent la matérialité de plus en plus pressante du risque climat pour les investisseurs. La première détaille l’exposition aux risques physiques de plus de 500 000 actifs d’entreprises qui constituent l’essentiel des principaux indices boursiers mondiaux. La seconde estime le coût de la revalorisation brutale que connaîtraient les marchés en se confrontant à la probabilité d’un renforcement des politiques climatiques dès 2025.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque mercredi :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne