Les banques et assurances françaises vont être soumises à des stress tests climatiques en 2020. @CCO

BOÎTE À OUTILS

Stress test climat pour les banques et assurances françaises, le mode d’emploi

 Article réservé aux abonnés | Par   Paul KIELWASSER |Publié le 20/12/2019

Sous l’impulsion de la Banque de France et du ministère de l’Économie, la France procèdera dès 2020 à un stress test climatique de ses banques et compagnies d’assurance. Les paramètres exacts de cet exercice restent encore à préciser, mais le stress test effectué l’an dernier par la banque centrale néerlandaise laisse entrevoir certains des principes que devrait suivre le régulateur français.

Les établissements financiers sont déjà habitué à passer des stress tests financiers de la part de leurs autorités de régulation. Le stress test "climat" introduit de nouveaux facteurs de crise liés à la transition climatique dans les modèles classiques utilisés pour les stress tests. Aux Pays-Bas, la De Nederlandsche Bank (DNB) a évalué l’impact additionnel des risques de transition climatique sous la forme d’un virage réglementaire (une politique climatique plus contraignante), un choc technologique (une avancée remarquable dans l’innovation bas-carbone) et l’évolution des préférences des consommateurs. En France, les scénarios de transition pris en compte seront présentés au printemps 2020.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne