L'Essentiel de la Finance durable

,

BRIEFS ESSENTIEL

Le marché belge

Mis à jour le 06/05/2021

SOMMAIRE X
  1. Etat du marché
    1. Structure 
    2. Encours
    3. Enjeux
  2. Historique
    1. 2018 
    2. 2019
    3. 2020 / 2021
  3. Acteurs
    1. Quatre banques dominantes
    2. Autres banques et gestionnaires d'actifs
    3. Initiatives de marché et labels
  4. Politique
    1. Influence politique
    2. Politique nationale
En bref 

[Euro Tour] : L'Essentiel de la Finance Durable vous propose un décryptage des évolutions de la finance durable et de ses acteurs clefs en Europe. Pays par pays, l'EFD livre un état des lieux, analyse les dynamiques et dresse les perspectives de ces marchés pour une année qui s’annonce charnière grâce au déploiement du Plan d’action de la finance durable.

  • Malgré la crise du COVID 19 les investissements durables ont continué leur développement en Belgique : le standard Towards Sustainability connaît sa première révision au début de l’année 2021 et les entreprises et institutions financières se préparent de manière opérationnelle à l’arrivée des réglementations européennes.  

  • Le marché des particuliers a beaucoup évolué ces dernières années : entre 2014 et 2016, les investissements durables par des particuliers sont passés de 13% à 26%. 

  • L’année 2019 marque un tournant. Plusieurs évènements ont poussé le marché avec notamment la bourse belge qui connaît une excellente année avec une hausse générale du cours des actions et des volumes investis. L’engouement pour les obligations vertes de l’année 2018 est à l’image du marché et en 2019 les investissements durables font un bond de 74%.

  • A la différence de la France, la Belgique compte plusieurs petites banques très actives sur le front de la durabilité. Triodos est la pionnière et représente le réseau des banques durables (Global Alliance for Banking On Value) et a instauré un mode de communication transparent avec ses clients qui savent exactement à quels projets et entreprises la banque attribue des crédits. 

  • Sur la plan politique, la Belgique n’a pas pris de position particulière vis-à-vis du développement des réglementations européennes comme l'Allemagne et la France ont pu le faire. Les acteurs du pays accueillent néanmoins très bien ces nouvelles règles de finance durable et se préparent à les intégrer au système en place. 
La Belgique attend les avancées de l'UE et gagne du terrain avec le standard Towards Sustainability.

-- Retrouvez l'interview de Tom van der Berghe, spécialiste finance durable chez Febelfin-- 

"Les nouveaux critères du label Towards Sustainability vont être alignés sur la réglementation européenne"


2021 est l’année du déploiement de la stratégie européenne pour la finance durable en Europe. Le plan d’action entre en vigueur avec la réglementation Disclosure (SFDR) pour les investisseurs, la Taxonomie pour les actifs verts et les nouvelles normes de reporting pour les entreprises (CSRD). Les institutions financières et les entreprises vont devoir mettre de nouvelles dispositions en place.
A cette occasion, Novethic analyse l’impact du plan d’action sur des pays clés en répertoriant les dynamiques de marché et les stratégies des principaux acteurs.

La Belgique a pris un tournant majeur ces deux dernières années et s’est positionnée comme soutien des évolutions réglementaires développées par l’UE. 
Le pays a vu naître un des premiers labels européens, Ethibel, et tente de reprendre une place importante depuis 2019 notamment grâce au lancement de Towards Sustainability, un standard de qualité inclusif et évolutif.

Au cours des deux dernières législatures et malgré des déclarations de politique générale parfois ambitieuses, peu d'actes concrets ont été accomplis. Des propositions de lois liées à l’investissement responsable ont été déposées mais sont restées sans action. L’année 2020, caractérisée par des élections fédérales et régionales, n’a pas offert plus d’avancées au niveau politique. 

Un brief essentiel pour la compréhension de l'évolution de la finance durable en Belgique