,

BRIEFS ESSENTIEL

Les cadres référentiels de reporting climatique

Mis à jour le 10/12/2020

SOMMAIRE X
  1. Présentation
    1. Définition
    2. Modes de calcul
    3. Historique
    4. Calendrier
    5. TCFD : bientôt l'obligation 
  2. Nouveaux cadres de reporting climat
    1. Trajectoires climat
    2. Budget carbone
    3. Indicateurs
    4. Plateforme de la transparence climatique
  3. Réglementations 
    1. Approche française
    2. Approche européenne
    3. A l'international
En bref 
  • Un cadre évolutif depuis l'Accord de Paris en 2015. 

  • Des lois contraignantes pour atteindre l'objectif de neutralité carbone.

  • Un cadre réglementaire innovant : l'Article 173 de la loi sur la transition énergétique en 2015 et l'Article 29 de la loi Energie-Climat dès 2021.

  • Des initiatives volontaires pour encadrer le reporting (TCFD, SBT, ACT...)
Les évolutions des cadres du reporting climatique en France et dans l'UE

Le reporting climatique rassemble les informations sur l’impact climatique et les émissions de CO2 d’une entreprise ou d’un actif donné. 

Les premières régulations exigeant des entreprises qu’elles réalisent des bilans carbone sont apparues en France autour du Grenelle de l’Environnement et restent incitatives. Les méthodologies sont nombreuses et loin d’être stabilisées ce qui compromet la capacité des investisseurs à évaluer leurs risques climatiques, à l’exception de ceux concernant le secteur de l’énergie.   

Ce Brief traite du reporting climatique des investisseurs vis à vis de leurs actifs financiers, et notamment les entreprises dans lesquelles ils investissent. D'un côté les acteurs financiers sont poussés à calculer l'empreinte carbone (actuelle et future) de leurs portefeuilles mais ils doivent aussi analyser et rendre compte des risques climatiques qu'impliquent leurs investissements pour se prémunir de ceux-ci.

Un brief essentiel pour la compréhension des évolutions du reporting climatique