L'Essentiel de la Finance durable
2° Investing Initiative tempère les promesses d’impact des fonds durables européens

L'épargne verte est-elle réellement verte ? C'est la question que pose 2° Investing Initiative., @CCO

BUSINESS CASE

2° Investing Initiative tempère les promesses d’impact des fonds durables européens

 Article réservé aux abonnés|Par  Nicolas REDON|Publié le 27/03/2020

Dans une étude parue le 25 mars et consacrée à l’analyse de la documentation de 230 fonds ISR et verts européens, le think-tank 2° Investing Initiative souhaite alerter sur l’inadéquation qui existe entre les produits proposés et les promesses d’impact faites aux épargnants. 2°ii estime que, dans la plupart des cas, ces documents vont à l’encontre des principes de protection de l’épargnant.

Avec la sortie simultanée le 24 mars de quatre nouveaux rapports, le think-tank 2° Investing Initiative (2°ii) cherche à alerter sur les risques d’écoblanchiment dans la finance durable. Ces parutions interviennent alors que s’est tenue, le 25 mars (en ligne et non plus à Bruxelles), une réunion du groupe de travail de parties prenantes associées au futur écolabel européen pour produits financiers, lui-même pointé du doigt par 2° Investing Initiative dans l’une des quatre études. Le think-tank le juge, dans sa version actuelle, propice à autoriser les allégations non fondées et potentiellement trompeuses concernant l'impact environnemental.