AG d’Ericsson : la gouvernance du géant suédois des télécoms remise en question par les actionnaires

@Ericsson

BUSINESS CASE

AG d’Ericsson : la gouvernance du géant suédois des télécoms remise en question par les actionnaires

 Article réservé aux abonnés|Par  Novethic, Arnaud DUMAS|Publié le 28/03/2022

Soupçon de corruption ou encore de versement à des organisations terroristes… Ericsson fait face à de nombreuses controverses qui ont fait chuter son cours de Bourse. Alors que son assemblée générale se tient le 29 mars, plusieurs grands actionnaires du fabricant suédois d’équipements de télécommunications ont déjà annoncé qu’ils voteraient contre les dirigeants. Un investisseur réclame une refonte de la gouvernance.

Les controverses s’accumulent autour d’Ericsson, l’entreprise suédoise d’équipements de télécommunications. En février, le Consortium international des journalistes d’investigation a publié une enquête, intitulée "Ericsson List", révélant des pratiques de corruption de la société dans plusieurs pays. Le Suédois avait déjà dû, en 2019, verser une amende d’un milliard de dollars à la justice américaine, pour éviter des poursuites sur des malversations. Le nouveau scandale fait cette fois réagir un actionnaire, inquiet de la dégringolade du cours de Bourse.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable