Après Walmart, Carrefour veut réduire de 20 mégatonnes les émissions de ses fournisseurs d'ici 2030

@CCO

BUSINESS CASE

Après Walmart, Carrefour veut réduire de 20 mégatonnes les émissions de ses fournisseurs d'ici 2030

 Article réservé aux abonnés|Par  Novethic, Mathilde GOLLA|Publié le 21/02/2022

Le géant français de la distribution veut atteindre la neutralité carbone au plus tard en 2050. Or, comme une majorité d’entreprises de son secteur, ses émissions indirectes représentent près de 90 % de son empreinte carbone. Pour atteindre son objectif, il va donc inciter ses sous-traitants à prendre des mesures, à commencer par les adhérents de son Pacte pour la Transition Alimentaire. Mais les mesures restent encore floues.

Carrefour veut embarquer ses fournisseurs sur la voie de la décarbonation. Alors que le système alimentaire dans son ensemble émet environ un tiers des émissions de carbone, le géant de la grande distribution se met en ordre de marche pour atteindre son objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Pour cela, le groupe a décidé de travailler sur les émissions de son scope 3, réalisées par ses fournisseurs. Carrefour prévoit ainsi réduire les émissions de CO2 de ses fournisseurs adhérant au Pacte pour la Transition Alimentaire de 20 mégatonnes d’ici 2030 par rapport à 2019, soit une baisse de 30 %.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable