BlackRock à 10 000 milliards de dollars, Apple à 3000, les poids lourds mondiaux sont des entreprises

@CCO

BUSINESS CASE

BlackRock à 10 000 milliards de dollars, Apple à 3000, les poids lourds mondiaux sont des entreprises

 Article réservé aux abonnés|Par  Novethic, Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 17/01/2022

Larry Fink, le PDG de BlackRock a annoncé le 14 janvier avoir franchi la barre de 10 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, du jamais vu pour une société de gestion ! Le 3 janvier, la valorisation d’Apple avait dépassé les 3000 milliards de dollars, une autre première. Ce gigantisme financier change les rapports de force entre entreprises et États. Pour poser des garde fous environnementaux et sociaux, les stratégies durables sont indispensables mais celles de ces deux géants américains sont régulièrement attaquées.

Début 2021, Larry Fink, le PDG de BlackRock qui ne pesait à ce moment la "que" 8600 milliards de dollars d’actifs appelait les entreprises à la neutralité carbone et à plus de justice sociale dans sa lettre annuelle. Un an plus tard, il a annoncé avoir franchi le cap spectaculaire des 10 000 milliards de dollars sous gestion. Il est donc, par construction, l’actionnaire de poids des principales capitalisations de la planète, à commencer par le CAC40. Ce poids économique colossal (près de quatre fois le PIB de la France) et les déclarations de son dirigeant placent BlackRock en première ligne de toutes les controverses sur la capacité de la finance durable à transformer l’économie. 

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable