L'Essentiel de la Finance durable
Danone : Les fonds "anti-Faber", en conflit avec la stratégie durable du groupe, continuent à défendre leurs intérêts financiers

La stratégie "Local First" d'Emmanuel Faber est remise en cause par quelque actionnaires activistes., @CCO

BUSINESS CASE

Danone : Les fonds "anti-Faber", en conflit avec la stratégie durable du groupe, continuent à défendre leurs intérêts financiers

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 05/03/2021

Le conseil d’administration de Danone, organisé le 1er mars, a permis de resserrer les rangs autour du projet "Local First" porté par Emmanuel Faber, le PDG et futur président du groupe alimentaire. En revanche, il n’a pas réduit au silence les fonds activistes qui demandaient sa tête pour maximiser les profits du groupe. Phitrust tente de mobiliser les investisseurs responsables français sur cette bataille où se joue le soutien des actionnaires au double projet de Danone, entreprise à mission axée sur un modèle durable de produits "sains et locaux".

Existerait-il un agenda caché dans l’affaire Danone ? interroge Phistrust, société de gestion française spécialiste de l’engagement actionnarial, dans son communiqué publié le 3 mars. Depuis plusieurs semaines, Artisan Partners qui détient 3 % du capital de Danone mène une bataille active contre Emmanuel Faber, le dirigeant du groupe, mais aussi contre sa stratégie "Local First" adoptée à l’automne dernier. Avec d’autres fonds activistes, Artisan Partners s’est engagé dans la brèche ouverte par les dissensions au sein du conseil d’administration sur ce changement de stratégie.