Engine n°1, l’activiste désactivé

@ExxonMobil

BUSINESS CASE

Engine n°1, l’activiste désactivé

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud Dumas|Publié le 02/06/2022

Le petit actionnaire activiste avait fait des étincelles l’année dernière, lors de la saison des assemblées générales. Il s’était fait un nom parmi les investisseurs responsables, en réussissant à imposer trois administrateurs au conseil d’ExxonMobil. Une prouesse ! Mais qui semble lui suffire… Cette année, l’activiste est resté dans le rang.

Il avait défrayé la chronique des assemblées générales en 2021. Engine n°1, le petit actionnaire activiste créé quelques mois auparavant, s’était attaqué à un mastodonte des énergies fossiles. Contre toute attente, après une campagne finement ciselée, il avait réussi à déposer une résolution demandant à ExxonMobil de nommer trois nouveaux administrateurs et… obtenu gain de cause au terme d’une AG épique ! Un an plus tard, pourtant, Engine n°1 semble avoir limé ses griffes d’activiste du climat.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable