Eni veut introduire en bourse ses activités d’énergie renouvelable

Site photovoltaïque d'Assemini en Italie développé par Eni. , @Eni

BUSINESS CASE

Eni veut introduire en bourse ses activités d’énergie renouvelable

 Article réservé aux abonnés|Par  Paul KIELWASSER|Publié le 30/11/2021

Le groupe italien entend mettre sur le marché une partie du capital d’une nouvelle entité réunissant ses activités les mieux alignées avec la transition climatique. Un choix stratégique qui répond à la tiédeur évidente des investisseurs face aux groupes intégrés, prenant à contre-pied le "en même temps" défendu par d’autres concurrents dans le secteur des hydrocarbures.

Eni, la plus petite des majors du pétrole et du gaz, a annoncé l’introduction en bourse de 30 % du capital de sa filiale baptisée Plénitude. Cette nouvelle société est composée de son pôle de distribution de gaz et d’électricité, de ses activités dans la production d’énergie renouvelable et la mobilité propre. Ce "spin off" doit faciliter le développement de l’entreprise, en lui permettant notamment un accès plus facile aux canaux de financement durables. Le choix d’Eni dénote, alors que son concurrent Shell résiste à la campagne d’un fonds spéculatif en faveur d’une scission similaire. 

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable

1 € le premier mois*

*Pour l’offre « ACCESS »