La comptabilité verte veut démontrer l’engagement des entreprises sur leur durabilité

@CCO

BUSINESS CASE

La comptabilité verte veut démontrer l’engagement des entreprises sur leur durabilité

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 19/11/2021

La Commission européenne prévoit de renforcer drastiquement les obligations de reporting ESG des entreprises. Mais certaines d’entre elles vont déjà plus loin en adoptant des méthodes de comptabilité prenant en compte, en plus des éléments financiers, des indicateurs environnementaux, sociaux et de gouvernance. L’ORSE, le C3D et l’ORÉE ont réalisé un comparatif des différentes méthodes de comptabilité intégrée afin d’inciter leurs membres à lancer des expérimentations.

Quelques entreprises pionnières se mettent à comptabiliser leur impact sur leur écosystème. Trois associations, l’Observatoire de la RSE (ORSE), le Collège des directeurs du développement durable (C3D) et l’ORÉE, ont réalisé un guide comparant plusieurs méthodes expérimentales de comptabilité intégrant les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Des méthodologies utiles pour les entreprises et pour leurs investisseurs afin de comprendre la performance globale, et non pas seulement financière, de leurs activités.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable

1 € le premier mois*

*Pour l’offre « ACCESS »