Tokyo, capitale du Japon., @CCO

BUSINESS CASE

Le Japon, membre de la plateforme internationale sur la finance durable, réfléchit à sa propre taxonomie

 Article réservé aux abonnés|Par  Ariane Khosrovchahi|Publié le 29/01/2021

Le Japon multiplie les initiatives pour développer la finance durable au sein de son territoire. L’objectif de neutralité carbone à échéance 2050 fixé par le nouveau Premier ministre, Yoshihide Suga, devrait accélérer la transition du cinquième émetteur mondial de CO2. L’année 2021 pourrait être un tournant majeur pour l’archipel, qui réfléchit à sa propre taxonomie.

Le Japon veut lancer son plan sur la finance durable. La Financial Services Agency (FSA), le régulateur financier japonais, vient d’annoncer la création d’un comité d’experts sur la finance durable, qui s’est réuni pour la première fois le 21 janvier. L’objectif est d’établir des mesures pour orienter les flux financiers vers la transition durable de l’économie.