L'Essentiel de la Finance durable
Le vote électronique fait une (timide) apparition dans les assemblées générales françaises

, @CCO

BUSINESS CASE

Le vote électronique fait une (timide) apparition dans les assemblées générales françaises

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 29/06/2021

La saison 2021 des assemblées générales a eu des faux airs de 2020, avec ses réunions tenues cette année encore à huis clos. Si la tenue des AG s’est plus souvent faite en direct que l’année dernière, seule la société de gestion Amundi s’est démarquée en permettant de voter le jour J. Cette pratique, existante dans d’autre pays, permet de préserver un peu de démocratie actionnariale.

Le huis clos a encore constitué la pratique dominante pour les assemblées générales des entreprises cotées, cette année. Ce grand moment de la relation des actionnaires avec les entreprises dans lesquelles ils investissent a donc encore eu des allures compassées. Des différences se sont toutefois révélées par rapport à la tenue des AG en 2020. La plus marquante a sans doute été l’inauguration du vote électronique en direct lors de l’assemblée générale d’Amundi, une première en France.