Inondations, tempêtes, incendies... L'IIGCC donne un outil pour évaluer l'exposition d'un portefeuille aux risques physiques liés au climat., @CCO

BUSINESS CASE

Les investisseurs institutionnels donnent les clés de l’analyse des risques physiques

 Article réservé aux abonnés|Par  Paul KIELWASSER|Publié le 09/07/2020

Les risques physiques du changement climatiques vont peser de plus en plus lourd sur les portefeuilles d’investissement. L’Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC) vient de publier un guide à destination des investisseurs, pour leur fournir les clés de la prise en compte des risques physiques dans leur décisions d’investissement.

L’IIGCC fait œuvre de pédagogie. Dans un rapport publié fin mai, l’Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC) donne les clés pour améliorer la compréhension des risques physiques liés au climat par les investisseurs et les gestionnaires d’actifs. La coalition d’investisseurs institutionnels, qui compte plus de 240 membres dont les français Amundi, Axa, la Caisse des dépôts, l’Erafp, etc., compile les meilleures méthodes et outils disponibles pour limiter leur impact sur les portefeuilles.

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne