Majors pétrolières : les bénéfices records font de l’ombre aux objectifs de transition

@ExxonMobil

BUSINESS CASE

Majors pétrolières : les bénéfices records font de l’ombre aux objectifs de transition

 Article réservé aux abonnés|Par  Novethic, Paul KIELWASSER|Publié le 15/02/2022

2021 a été une année faste pour l’industrie pétrolière, dopée par la reprise économique et une crise globale de l’approvisionnement en énergie. Les dividendes généreux appâtent à nouveau les investisseurs, propulsant les valeurs du secteur parmi les meilleurs performeurs des marchés. Les enjeux de la transition climatique n’ont pourtant pas disparu, ni le risque de créer des actifs échoués en relançant la production.

86,8 milliards de profits cumulés en 2021 pour les cinq plus grandes compagnies pétrolières occidentales (BP, Chevron, Exxon, Shell, Total). Ces bénéfices n’ont pas manqué de faire quelques vagues, alors que la crise de l’énergie bat toujours son plein. Leurs actionnaires s’en plaignent peu, mais scrutent néanmoins les plans stratégiques, pour vérifier que les majors ne profitent pas de l’embellie pour reprendre de mauvaises habitudes, et hypothèquent ainsi leurs objectifs de transition. 

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable