L'Essentiel de la Finance durable
Rachat de Monsanto : Bayer fait face à une fronde des investisseurs

Après les particuliers, c'est au tour des actionnaires de s'en prendre à Bayer pour l'opération de rachat de Monsanto., @Bayer AG

BUSINESS CASE

Rachat de Monsanto : Bayer fait face à une fronde des investisseurs

 Article réservé aux abonnés|Par  Marina FABRE|Publié le 18/02/2021

La descente aux enfers se poursuit pour Bayer. Après les milliers de plaintes portées par les particuliers, c’est au tour des investisseurs de mener la fronde. Le groupe est poursuivi par plusieurs d’entre eux dont le fonds américain Kingstown. Ils estiment que Bayer leur a caché les risques liés au glyphosate lors du rachat de Monsanto en 2018. Depuis cette date, l’action du chimiste a perdu près de la moitié de sa valeur.

Après la vague de plaintes des consommateurs, Bayer résistera-t-il à celle des investisseurs ? Le groupe allemand fait l’objet de deux plaintes émanant de deux cabinets d’avocats différents représentants des investisseurs. Tous deux accusent la direction de Bayer d’avoir sciemment caché les risques juridiques du rachat de Monsanto en 2018. Depuis cette opération, qui a coûté 63 milliards d’euros au géant pharmaceutique, le groupe est visé par des milliers de plaintes concernant le Roundup, l’herbicide phare de Monsanto. En seulement trois ans, les actions ont chuté d’environ 45 %.