Les banques et assurances françaises vont être soumises à des stress tests climatiques en 2020., @CCO

BUSINESS CASE

Stress test climat pour les banques et assurances françaises, le mode d’emploi

 Article réservé aux abonnés|Par  Paul KIELWASSER|Publié le 20/12/2019

Sous l’impulsion de la Banque de France et du ministère de l’Économie, la France procèdera dès 2020 à un stress test climatique de ses banques et compagnies d’assurance. Les paramètres exacts de cet exercice restent encore à préciser, mais le stress test effectué l’an dernier par la banque centrale néerlandaise laisse entrevoir certains des principes que devrait suivre le régulateur français.

Les établissements financiers sont déjà habitué à passer des stress tests financiers de la part de leurs autorités de régulation. Le stress test "climat" introduit de nouveaux facteurs de crise liés à la transition climatique dans les modèles classiques utilisés pour les stress tests. Aux Pays-Bas, la De Nederlandsche Bank (DNB) a évalué l’impact additionnel des risques de transition climatique sous la forme d’un virage réglementaire (une politique climatique plus contraignante), un choc technologique (une avancée remarquable dans l’innovation bas-carbone) et l’évolution des préférences des consommateurs. En France, les scénarios de transition pris en compte seront présentés au printemps 2020.

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne