Theranos, Nikola, ces scandales qui montrent l’importance d’une analyse en profondeur des innovations

@CCO

BUSINESS CASE

Theranos, Nikola, ces scandales qui montrent l’importance d’une analyse en profondeur des innovations

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 04/01/2022

Elizabeth Holmes vient d’être condamnée par la justice américaine pour fraude envers ses investisseurs. La fondatrice de Theranos, une jeune pousse spécialisée dans les dispositifs médicaux, était poursuivie pour avoir menti sur la réalité de son innovation, lui permettant de susciter l’engouement des investisseurs. Une histoire qui rappelle celle de Nikola Motor.

C’est sans doute une première dans le monde de la Silicon Valley. Elizabeth Holmes, la dirigeante de Theranos, a été condamnée par un tribunal californien pour fraude envers ses investisseurs. La start-up promettait de révolutionner l’analyse sanguine avec sa machine Edison, capable de réaliser rapidement des centaines de tests à partir d’une goutte de sang. À partir de cette technologie, la start-uppeuse a réussi à convaincre des investisseurs de miser sur son entreprise, portant sa valorisation autour de 9 milliards de dollars à son apogée.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable

1 € le premier mois*

*Pour l’offre « ACCESS »