L'Essentiel de la Finance durable
Trump Organization : Entreprise controversée ou "Stranded Asset" ?

Le 6 janvier à Washington, le Capitole a été envahi par une foule de protestataires., @Selcuk Acar_Nurphoto via AFP

BUSINESS CASE

Trump Organization : Entreprise controversée ou "Stranded Asset" ?

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 15/01/2021

Depuis la prise du Capitole, Donald Trump sent le soufre. Aux États-Unis, pays où l’investissement éthique excluant les pratiques qui ne le sont pas, représente plus de 2000 milliards de dollars, cela s’est rapidement traduit par le déclenchement de mesures d’exclusion applicables à toute entreprise controversée. Du coup, la Trump Organization dont il est le vaisseau amiral, est-elle une valeur totalement dépréciée ?

Les réseaux sociaux qui ont pris la décision politique de supprimer les comptes de Trump l’ont, en partie, payé sur le plan boursier. Twitter a été le premier à perdre plus de 5 % de sa valeur. Mais Facebook qui a étendu la suppression de compte à Instagram, a lui-aussi perdu 33,6 milliards de dollars de capitalisation boursière. Les marchés financiers n’ont pas apprécié que ces entreprises suppriment des comptes qui avaient des millions d’abonnés et apportaient ainsi un volume colossal de données personnelles monnayables. Ce raisonnement compréhensible compte tenu du modèle économique de ces réseaux trouve une limite quand on applique la grille de lecture qu’apporte la finance durable. A court terme, l’entreprise en perdition, c’est celle de Donald Trump dont on sait finalement peu de choses tant la structure est opaque !