Les sociétés américaines rachètent de plus en plus d'acteurs européens de la notation extra-financière., @Pixabay

DÉCRYPTAGE

Notation financière et extra-financière : la concentration bat son plein

Par  Arnaud DUMAS|Publié le 02/08/2019

L’acquisition de Four Twenty Seven par Moody’s marque une nouvelle étape dans le mouvement de concentration dans le secteur de l’analyse financière et extra-financière. Les grandes agences américaines se renforcent sur les deux domaines, rendant le souhait de développer une agence de notation européenne de plus en plus lointain.

Au sortir de la crise financière, les autorités européennes ont martelé leur intention de créer une véritable agence européenne indépendante de notation. Plus question de demeurer tributaire des Américains, disait-on ! Dix ans plus tard, le souhait s’est transformé en vœu pieu. Le rachat par Moody’s, le 24 juillet, de son compatriote Four Twenty Seven, qui suit de quelques mois l’acquisition du français Vigeo Eiris, démontre l’appétit d’ogre de l’agence américaine dans ce domaine.

Four Twenty Seven, créée en 2012 à Berkeley par une Française, Émilie Mazzacurati, collecte et analyse les données sur les risques physiques liés aux événements climatiques. Les scores établis par la jeune société californienne permettent à ses clients d’évaluer l’impact financier de ces risques sur leurs portefeuilles.