,

INSIDE ESG
Multisectoriel

Facteurs S : les inégalités salariales créent des risques sociaux

PDF

Publié le 01/11/2019

Les inégalités salariales se creusent, les salaires de dirigeants augmentent depuis 1978, en décalage total avec celui des salariés. La législation réduit les écarts salariaux dans les entreprises et les investisseurs s’engagent en poussant le salaire décent.

INTRODUCTION

Les inégalités de richesse se creusent dans le monde et sont particulièrement marquées aux États-Unis. Le think-tank Economic Policy Institute a calculé que les 0,1 % les plus riches ont vu leurs revenus grimper de 8 % pour atteindre 2,7 millions de dollars en moyenne tandis que celui du reste de la population n’augmentait que de 1 % pour s’établir à 36 000 dollars de moyenne. Ces inégalités de revenus créent des risques suffisamment forts pour qu’en octobre 2018, Moody’s Investors Service émette dans une note l’idée qu’elles risquaient à terme de peser sur la notation crédit des obligations émises par le pays parce qu’elles « vont exacerber la pression sur le manque de solidité fiscale du pays […] alors que la baisse du taux d’imposition des entreprises est peu susceptible d’entraîner des hausses de salaire qui permettraient d’atténuer ces inégalités ».


Ce risque pourrait aller en s’aggravant avec la transformation du travail via « l’uberisation » et la précarité du travail. Les gisements d’emplois nés de de la digitalisation de l’économie et de l’automatisation des tâches ont créé de nouveaux métiers : livreurs de la « food tech », chauffeurs des applications de VTC… qui sont des sous-traitants et non plus des salariés des entreprises. Ils ne bénéficient donc pas des mêmes droits et protections et ont des revenus extrêmement variables. Ces nombreux travailleurs pauvres deviennent un facteur important de déstabilisation sociale et d’appauvrissement des sociétés où ils…


SOMMAIRE

I. Les inégalités salariales font peser un risque sur l’économie

1 - Entreprises : les salaires des PDG s’envolent et cela finit par choquer !
2 - La sous-traitance massive, nouvelle source de risques sociaux élevés
3 - L’égalité salariale hommes-femmes n’est pas encore une réalité
4 - La « gig economy » va devoir repenser son modèle de plateformes sans salariés

II. Les investisseurs s’emparent progressivement du S d’ESG

1 - Des coalitions pour interpeller et responsabiliser les entreprises
2 - Les actionnaires usent de leur pouvoir en AG pour de meilleures conditions sociales
3 - Des investisseurs construisent leurs propres indicateurs pour mieux prendre en compte les inégalités