,

INSIDE ESG
Multisectoriel

Le manque d'eau risque d'assoiffer les entreprises

PDF

Publié le 19/04/2018

Les risques économiques liés à l’eau se multiplient, la matérialité se fait ressentir mais la réaction des entreprises est encore timide. Les investisseurs ont un rôle crucial à jouer ici. La note détail les opportunités du changement et les risques de la non-action.

INTRODUCTION

Chaque année depuis 2012, le Global Risk Report du Forum économique mondial place les crises liées à l’eau parmi les cinq risques dont l’impact sera le plus fort au cours de la prochaine décennie pour l’économie mondiale. 
La pénurie d’eau affecte déjà quatre personnes sur dix dans le monde. Plus d’un tiers des 37 plus grands bassins mondiaux d’eau souterraine s’épuisent plus vite qu’ils ne se remplissent, y compris dans des zones agricoles et industrielles importantes - par exemple l’aquifère d’Ogallala qui fournit 30 % de l’irrigation des Etats-Unis. Des dizaines de villes voient le « Jour Zero » où l’eau courante sera rationnée se rapprocher, à l’image de la ville sud-africaine du Cap, qui a lancé un compte à rebours.

Ce phénomène va s’aggraver : d'ici 2030, le monde sera confronté à un déficit en eau de 40 %, alors que la demande devrait avoir augmenté de 55 %. Des dizaines de métropoles seront ainsi menacées de pénurie.

Le changement climatique, en perturbant le cycle de l’eau, aggrave cette tendance. Selon le GIEC, à chaque degré de réchauffement supplémentaire, 7 % de la population mondiale perdra au moins 20 % de ses ressources en eau renouvelable. En cause, les sécheresses, mais aussi la fonte des glaciers et les très fortes précipitations, qui perturbent le cycle de l’eau et réduisent le remplissage des nappes phréatiques.  Les ressources en eau douce sont également menacées par la pollution. 80% des eaux usées retournent aujourd’hui dans l'écosystème sans être…

SOMMAIRE

I. L’eau, une source de risques toujours mal maitrisée

1 - Le risque eau menace les modèles économiques
2 - Malgré des progrès, la réponse globale des entreprises reste insuffisante

II. L’eau devient une priorité pour les investisseurs engages 

1 - L’engagement actionnarial tiré par les grands fonds de pension
2 - L’eau, une thématique d’investissement en vogue