,

INSIDE ESG
Multisectoriel

Les lobbys se déchaînent sur le climat

PDF

Publié le 12/11/2019

Les grandes entreprises mondiales, et particulièrement celles touchées par la transition, mènent un lobbying intense pour amoindrir les réglementations climatiques. Cette note explique comment les investisseurs s’y attaquent pour gérer les risques et opportunités ESG en découlant.

INTRODUCTION

L’élection d’un climato-sceptique à la Maison Blanche, si elle a remobilisé les partisans de la transition bascarbone, a cependant pour effet direct une déréglementation massive en matière climatique aux EtatsUnis, et a mis en danger l’Accord de Paris sur le climat. Largement attribuable à « l’industrie du déni » financée par les producteurs d’énergies fossiles depuis plusieurs décennies, elle montre l’impact qu’ont les activités d’influence des entreprises sur le climat. Dès 2011, dans un article intitulé « Ce à côté de quoi les notations environnementales passent », des chercheurs de la Harvard Business School expliquaient qu’en comparaison des efforts des entreprises pour verdir leurs propres opérations, leurs actions politiques, comme le lobbying et le financement de campagnes, pouvaient avoir un impact bien plus élevé sur la protection de l’environnement. L’ONG britannique InfluenceMap, dont les travaux sont utilisés par de nombreux investisseurs, a en ce sens développé une méthodologie pour calculer « l’empreinte sur les politiques carbone » (Carbon Policy Footprint) des entreprises, qui prend en compte leurs positions de lobbying sur les réglementations climatiques, leur activisme auprès des régulateurs, et leur poids économique.

Parmi les 250 plus grandes entreprises cotées, InfluenceMap en identifie 50 particulièrement actives en matière de lobbying climatique : 15 soutiennent des politiques climatiques ambitieuses, mais 35 entreprises de secteurs carbo-intensifs, qui ont le plus à perdre de la…


SOMMAIRE

I. Les entreprises face aux réglementations climat

1 - Le lobbying climatique, un prolongement trop souvent négatif de l'empreinte carbone
2 - Le lobbying positif des entreprises qui tirent profit de la transition bas-carbone
3 - Le lobbying risqué des secteurs carbo-intensifs

II. Les actionnaires demande transparence et cohérence

1 - Les investisseurs s'engagent publiquement pour le climat
2 - Les investisseurs utilisent l'engagement collaboratif et leurs droits de vote