Sucre : risque santé pour l'industrie agro-alimentaire

Publié le 09/03/2022 Article réservé aux abonnés Contenu réservé aux abonnés premium

L'industrie agroalimentaire use et abuse du sucre dans ses produits transformés, autant pour ses qualités multiples dans les processus industriels que pour son faible coût. La quantité absorbée par les consommateurs ne cesse donc d'augmenter, avec de lourds enjeux de santé public à la clé (obésité, diabète de type 2). Face à ce cercle vicieux, pouvoirs publics et investisseurs tentent d'introduire réglementations et bonnes pratiques pour protéger les publics les plus fragiles, comme les enfants ; sans que les entreprises spécialisées dans le "snacking" ne voient encore de raisons de s'interroger sur leur avenir. Certains investisseurs vont jusqu'à considérer que le risque sucre pourrait bouleverser l'industrie agroalimentaire à la manière des mobilisations qui ont fait du secteur du tabac un paria. 

Sommaire

I. Points clés

II. Les données du problème

III. Le cas d'école : Mondelez vs. Nestlé

1 - Les industriels pas tous conscients des risques'

2 - Notation ESG et valeur nutritionnelle : un impact évalué par des spécialistes

IV. L'écho des marchés

1 - Le rendement face à la mission de santé

2 - ATNI informe les investisseurs sur les enjeux de la nutrition

3 - ShareAction coordone les démarches d'engagements sur l'alimentation saine

4 - Le sucre fait une apparition timide dans les stratégies d'investissement

V. La longue vue - Foodwatch

VI. Ressources

Télécharger
Ce contenu est réservé aux abonnés Premium

Faites confiance à Novethic essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable

Les chiffres clés

  • 25g

    Dose de sucre ajouté recommandée par jour par l'OMS

  • 23%

    Augmentation de la proportion de sucre ajouté dans les snacks sucrés au Royaume-Uni entre 1997 et 2017

  • 0,13€

    Montant de la taxe sucre sur un litre de soda contenant 10g de sucre ajouté

  • 3

    Rejets par le gouvernement français d'une proposition de loi visant à interdire la publicité pour les produits mauvais pour la santé à destination des enfants