Abolition de la peine de mort, quand les investisseurs ESG s’en mêlent

@CCO

L'ACTU

Abolition de la peine de mort, quand les investisseurs ESG s’en mêlent

 Article réservé aux abonnés | Par  Arnaud Dumas | Publié le 15/10/2022

L’Ohio pourrait bientôt abolir la peine de mort. Paul Polman, ancien dirigeant d’Unilever, s’en réjouit et estime que les investisseurs ESG mais aussi les entreprises doivent encourager le mouvement en se positionnant contre cette pratique. Certains dirigeants l’ont déjà fait.

La justice pénale doit-elle être intégrée dans une politique ESG ? Oui, selon Paul Polman, l’ancien PDG emblématique d’Unilever. À l’occasion de la journée mondiale contre la peine de mort, le 10 octobre, il publie un long plaidoyer contre cette pratique et en expliquant pourquoi les investisseurs et les entreprises doivent se positionner sur la question.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable