L'Essentiel de la Finance durable
Alerte à la gouvernance pour le Crédit Suisse et le marché des matières premières agricoles

Le Crédit Suisse risque de payer cher les paris fait sur des sociétés comme Greensill ou Archegos., @CCO

L'ACTU

Alerte à la gouvernance pour le Crédit Suisse et le marché des matières premières agricoles

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 09/04/2021

Le printemps 2021 ressemble-t-il à l’été 2007 où a éclaté la crise des subprimes, signe avant-coureur de la crise financière géante de 2008 ? Question pertinente au vu de deux alertes récentes. L’une concerne la perte estimée de près de 4 milliards d’euros du Crédit Suisse à cause de la débâcle du fonds Archegos Capital. L’autre vise un trader, auteur d’opérations hasardeuses sur les marchés hautement spéculatifs des matières premières agricoles où il faisait circuler un faux troupeau de 200 000 têtes de bœuf.

Avis de tempête sur la gouvernance du Crédit Suisse dont l’Assemblée générale aura lieu le 30 avril prochain. Le directeur de la banque d’investissement, Brian Chin, et la directrice du contrôle des risques, Lara Warner, ont été débarqués et le dividende a été divisé par trois. La Fondation Ethos, acteur suisse de la finance durable et conseil en exercice du droit de vote, appelle à voter contre le package de rémunération des dirigeants dont la responsabilité pourrait être engagée à cause d’une "accumulation incroyable de défaillance de gouvernance", selon son directeur Vincent Kaufmann.