L'Essentiel de la Finance durable
#BenchmarksESG, #EngagementActionnarial… Cinq informations de la semaine à lire en bref

, @CCO

L'ACTU

#BenchmarksESG, #EngagementActionnarial… Cinq informations de la semaine à lire en bref

Par   Ludovic DUPIN et Arnaud DUMAS | Publié le 05/12/2020

Les actes délégués pour les deux benchmarks ESG européens sont sortis, ShareAction fait le bilan des votes en AG des investisseurs, les Green Bonds plus forts que jamais… L’Essentiel de la Finance Durable vous livre cinq informations qu’il ne fallait pas manquer.

#BenchmarksESG – Une quinzaine de jours après l’acte d’application de la taxonomie, la Commission européenne a publié les actes délégués pour ses deux benchmarks ESG. Trois actes délégués ont été publiés (ici, ici et ici), concernant les deux indices issus du plan d’action sur la finance durable. L’un doit permettre d’aligner un indice boursier sur les objectifs de l’Accord de Paris, l’autre d'assurer la transition climatique.

#EngagementActionnarial – L’ONG britannique ShareAction a publié son rapport sur les votes des 60 plus grandes sociétés de gestion d’actifs mondiales lors des assemblées générales 2020. Sur les 102 résolutions actionnariales concernant le climat ou des sujets sociaux, seules 15 ont reçu un soutien majoritaire de ces investisseurs. Parmi les mauvais élèves, ayant soutenu moins de 15 % de ces résolutions, l’ONG pointe les Américains BlackRock et Vanguard, ou encore le Français Lyxor.

#Green Bond – 1000 milliards de dollars, c’est le seuil symbolique et impressionnant que va franchir le marché des obligations en 2020, selon les chiffres d’Axa IM. Ce record devrait encore être dépassé en 2021. "L'impact des obligations vertes va encore plus loin que le bénéfice environnemental", affirme le gestionnaire d’actifs qui estiment que 25 % servent au final des objectifs sociaux. 

#Brexit – La banque britannique Loyds a beaucoup souffert de la crise du Covid-10. Déjà sauvé de ka faillite en 2009, l’établissement s’apprête à faire face au Brexit. Pour cela, elle se dote d’un nouveau patron, Charlie Nunn , l’actuel patron de la HSBC. 

#Données – Les données financières valent de l’or. Du moins, elle se valorise au moins à 44 milliards de dollars. C’est la somme qu’a dépensée S&P Global pour acquérir IHS Market. C’est le deuxième plus important rachat de l’année, après les 56 milliards sortis par l’entreprise publique Pipe China pour acquérir les pipelines chinois. ■




Popup de la lettre d'information! Le snippet pop up de la lettre d'information est effectif sur cette page. Cliquez C'est ici pour éditer le contenu du dialogue