L'Essentiel de la Finance durable
Biodiversité, nouveau thème mobilisateur pour la finance ? Oui mais…

, @capture d'écran

L'ACTU

Biodiversité, nouveau thème mobilisateur pour la finance ? Oui mais…

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 13/09/2021

Le congrès de l’UICN qui s’est achevé à Marseille, a mis la biodiversité à l’agenda. Il a contribué à lui donner une nouvelle place dans les risques financiers grâce à un discours engagé de Christine Lagarde et à la publication de travaux de recherche évaluant à 42 % le volume d’actifs détenus par les investisseurs institutionnels dépendants de la nature. Si cette bonne nouvelle présage d’une mobilisation réelle, le passage à l’acte est entravé par le manque de données et d’indicateurs ainsi que la complexité des montages nécessaires pour financer la restauration de la biodiversité.

En ouverture du Congrès de l’UICN, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a prononcé un discours qui fera date sur la dépendance à la nature de l’économie et de la finance. Elle a rappelé que "nous dépendons de l’oxygène pour vivre, de l’eau pour boire et d’une bonne alimentation pour survivre. Or ces trésors précieux sont souvent sous-estimés dans l’évaluation économique. La plupart du temps ils ne sont même pas intégrés !"