BlackRock mise sur l’engagement actionnarial pour pousser les entreprises vers des performances durables

@CCO

L'ACTU

BlackRock mise sur l’engagement actionnarial pour pousser les entreprises vers des performances durables

 Article réservé aux abonnés | Par  Novethic, Anne-Catherine HUSSON TRAORE | Publié le 19/01/2022

La lettre annuelle de Larry Fink, le PDG de BlackRock, plaide pour un capitalisme des parties prenantes dont l’objectif serait d’orienter les entreprises vers des modèles durables. Reconnaissant que l’écart se creuse entre celles qui sont engagées dans cette transformation et celles qui continuent à l’ignorer, BlackRock veut s’appuyer sur l’engagement actionnarial pour faire bouger les lignes.

Les intérêts des actionnaires et des parties prenantes des entreprises sont-ils alignés ? Oui pour Blackrock qui a orienté sa recherche quantitative sur la matérialité des critères ESG, c’est-à-dire leur capacité à créer de la performance économique dont il mesure la pertinence à travers sa recherche dédiée. Une fois identifiés, ces facteurs de performance sont encouragés par l’engagement actionnarial. Le géant américain de la gestion d’actifs propose désormais à ses clients institutionnels américains et britanniques de voter directement aux assemblées générales. "En 2020/2021, nous avons soumis des votes sur 165 000 résolutions auprès de 13 000 entreprises dans 71 marchés, explique Carole Crozat, responsable de la recherche fondamentale de BlackRock Investissement Durable. Nos deux thèmes principaux sont le climat pour pousser les entreprises à adopter des stratégies de neutralité carbone et la gouvernance sur l’indépendance et la diversité des conseils d’administration."

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable