Faire entendre sa voix aux assemblées générales risque d'être plus difficile pour les petites sociétés de gestion aux États-Unis., @CCO

L'ACTU

BlackRock, Vanguard… Les grands investisseurs américains ne votent toujours pas pour le climat

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 05/10/2020

L’engagement actionnarial est en peine aux États-Unis. L’enquête annuelle de Majority Action montre que les grands investisseurs continuent de voter contre bon nombre de résolutions sur le climat. Et le régulateur met en place de nouvelles règles qui rendront le dépôt de résolutions externes plus difficile qu’avant.

Une quinzaine de résolutions actionnariales sur le climat auraient pu être votées si de grands investisseurs les avaient soutenues. L’enquête annuelle de Majority Action sur les votes aux assemblées générales américaines montre que de grandes sociétés de gestion comme BlackRock, Vanguard ou encore Fidelity continuent de voter contre les résolutions actionnariales et à soutenir les dirigeants des grands groupes quelle que soit leur politique climatique.

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne