Cryptoactifs : Binance débarque en France, malgré les controverses

@CCO

L'ACTU

Cryptoactifs : Binance débarque en France, malgré les controverses

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud Dumas|Publié le 18/06/2022

La plateforme d’échange de cryptoactifs a élu domicile en France, où elle veut installer sa tête de pont pour le marché européen. Binance a pour cela obtenu le blanc-seing de l’Autorité des marchés financiers. Plusieurs autres régulateurs dans d’autres pays s’y étaient au contraire opposés, étant donné la réputation sulfureuse de la société. Chaque semaine, Novethic Essentiel sélectionne un billet LinkedIn qu’il ne fallait pas manquer.

Binance a choisi la France. La société créée à Hong Kong a été enregistrée début mars en tant que prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) par l’Autorité des marchés financiers (AMF), ce qui lui permet de conserver des cryptoactifs, de les vendre et les acheter, de les échanger contre d’autres actifs numériques et d’exploiter sa plateforme d’échange. Aux côtés des 38 autres PSAN enregistrés en France (Coinhouse, Bitpanda, etc.), Binance peut désormais proposer une grande partie de ses services aux Français. Ce qui n’a pas été sans susciter l’indignation étant donné les soupçons qui pèsent sur la plateforme.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable