CSRD : le parlement approuve à une large majorité le nouveau cadre de reporting ESG pour les entreprises

@PE

L'ACTU

CSRD : le parlement approuve à une large majorité le nouveau cadre de reporting ESG pour les entreprises

 Article réservé aux abonnés | Par  Anne-Catherine Husson Traore | Publié le 10/11/2022

Le parlement européen a mis sur orbite la directive CSRD, le 10 novembre, en adoptant le texte par 525 voix pour, 60 voix contre et 28 abstentions ! Cela témoigne d’un large consensus autour de l’idée d’obliger les 50 000 plus grandes entreprises européennes à publier des données sur l’impact environnemental et social de leurs activités ainsi que sur les risques ESG auxquels elles sont exposées. L’objectif est d’imposer une norme européenne de communication sur la double matérialité pour contrer l’offensive américaine sur la matérialité simple, portée par l’ISSB dirigé par Emmanuel Faber.

L’adoption de la directive CSRD (Corporate sustainability reporting directive) par le parlement européen est "un grand pas pour la transparence", selon Nadia Humphreys, en charge de la finance durable pour Bloomberg. Pour le rapporteur du projet Pascal Durand, député Renew, "l'Europe montre ainsi au monde qu'il est effectivement possible de faire en sorte que la finance, au sens étroit du terme, ne gouverne pas l'ensemble de l'économie mondiale".

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable