L'anglo-australien BHP tente de se séparer de deux mines de charbon, avec difficulté., @BHP

L'ACTU

Dans un secteur minier sous pression, BHP tente de verdir ses activités

 Article réservé aux abonnés|Par  |Publié le 07/08/2019

Le groupe minier anglo-australien a dévoilé un plan d’investissement ambitieux pour compenser ses émissions de gaz à effet de serre. Il chercherait à céder ses mines de charbon thermique, une opération qui s’annonce difficile dans un secteur aiguillonné par les investisseurs.

Après Rio Tinto en 2018, BHP pourrait être le second grand groupe minier à s’éloigner de l’extraction de charbon thermique. Ce projet s’inscrirait en cohérence avec l’annonce le 22 juillet du lancement d’un plan d’investissement de 400 millions de dollars pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de scope 3. Sous pression de grands investisseurs engagés pour le climat, BHP semble vouloir donner des gages de bonne foi.

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne