L'Essentiel de la Finance durable
Destruction de la biodiversité : une menace que tous les assureurs ne prennent pas au sérieux

, @Scor

L'ACTU

Destruction de la biodiversité : une menace que tous les assureurs ne prennent pas au sérieux

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 05/05/2021

Beaucoup moins documentées que le risque climatique, les menaces qui pèsent sur la biodiversité commencent à être prises au sérieux par le secteur de l’assurance. Mais la plus grande disparité règne dans l’évaluation de l’impact de ce risque. Pour Scor et son dirigeant Denis Kessler, c’est une menace globale pour l’humanité. Pour Jean-Claude Seys, vice-président de Covea et président de l’Institut Diderot, ces alertes sont disproportionnées.

"Comme le changement climatique, la perte de biodiversité est une menace globale qui menace l’humanité." Le ton de Denis Kessler en ouverture de la conférence organisée par Scor le 5 mai, était solennel. Il a reconnu que le monde économique commence seulement à "comprendre, mesurer et intégrer les problématiques de biodiversité", en insistant sur la nécessité de documenter ce risque protéiforme, complexe et systémique. Pour y contribuer, Scor a organisé une conférence digitale de plusieurs heures avec le Museum national d’Histoire Naturelle (MNHN). La première partie a fait une large part aux chercheurs venus donner toute la mesure scientifique de la menace, compte tenu du pouvoir de la biodiversité, des liens entre santé humaine, animale et végétale et de l’ampleur de la transformation nécessaire.