Un fonds activiste demande à ExxonMobil, dont la valeur boursière ne cesse de dégringoler, de revoir entièrement sa stratégie., @CCO

L'ACTU

Deux investisseurs soutiennent un nouveau fonds activiste dans sa croisade contre ExxonMobil

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 08/12/2020

[Mise à jour du 11 décembre 2020] L'Église d'Angleterre a rejoint CalSTRS, l'un des plus grands fonds de pension américain, dans son soutien à la campagne activiste lancée par Engine No.1, un investisseur activiste nouvellement créé, à l'encontre d'ExxonMobil. Perte de valeur du titre, manque de stratégie à long terme, obstination à tourner le dos aux renouvelables… Dans une longue lettre au dirigeant de la major américaine, l'activiste met le doigt où ça fait mal. Il demande une transformation en profondeur du groupe, à commencer par de nouveaux membres du conseil.

Comme un goût de "stranded assets". ExxonMobil, l’une des plus grandes entreprises pétrolières de la planète, vient de recevoir une lettre cinglante de la part d’un de ses actionnaires, la société d’investissement Engine No.1, pointant la dégringolade continue de la valeur du titre et demandant à Darren Woods, le PDG d’Exxon, une refonte globale de la stratégie du groupe. CalSTRS, le fonds de pension des enseignants de Californie qui détient pour 300 millions de dollars d’actions du pétrolier, soutient l’actionnaire activiste. Il a été rejoint le 10 décembre par l'Église d'Angleterre, qui constate que jusqu'à maintenant les "appels pour que l'entreprise prennent en compte les inquiétudes des actionnaires sur la stratégie, la gouvernance et le climat pour arrêter la destruction de valeur actionnariale sont restés ignorés".