L'Essentiel de la Finance durable
Euronext lance son CAC40 ESG : effet marketing ou fléchage des entreprises les plus durables ?

, @CCO

L'ACTU

Euronext lance son CAC40 ESG : effet marketing ou fléchage des entreprises les plus durables ?

Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 24/03/2021

Le premier indice ESG CAC 40 d’Euronext réunit deux atouts en termes de marketing : ESG, les lettres magiques de la finance durable, et CAC 40, fleuron de la place financière. Mais la question centrale reste la construction des caractéristiques durables de l’indice. Euronext a choisi la méthodologie de Vigeo Eiris/Moody’s, devenue V.E, ce qui donne une liste susceptible de faire débat.

Total, Saint-Gobain, Hermès, Dassault Système et quelques autres ne font pas partie de l’indice CAC 40 ESG lancé le 22 mars par Euronext. Pour le construire la place financière annonce avoir combiné plusieurs méthodologies. Elle est partie d’un univers de 60 valeurs dont les 40 qui composent l’indice habituel. Elle a ensuite exclu celles qui faisaient l’objet d’une controverse soit pour avoir violé l’un des principes du Global Compact, soit pour avoir plus de 5 % de son activité dans le charbon thermique ou le pétrole non conventionnel ou encore plus de 10 % dans le tabac. Euronext a enfin appliqué le score V.E, une note sur 100 établie sur 38 critères ESG...

Ces critères combinant exclusion et best in class ont permis d’éliminer 20 des 60 entreprises initialement retenues. En écartant un tiers de son univers, l’indice rend éligible au label ISR les fonds indiciels (ETF) qui s’en réclameraient. Curieusement c’est l’argument mis en avant par Euronext dans la présentation de son indice plutôt que les qualités durables des entreprises qui le composent ! De ce point de vue, la liste peut laisser perplexe.

Si certaines entreprises semblent indiscutables, on y retrouve Danone et L’Oréal par exemple, pourquoi Vinci qui traîne une grosse controverse sur le Qatar ? Et pourquoi pas Total qui est en pleine transformation de son mix énergétique ? Pourquoi pas non plus des porteurs de solutions durables comme Saint Gobain ou Dassault Systèmes ? 

Notes ESG et attentes des investisseurs

"Cette exclusion est difficile à comprendre et d’autant plus paradoxale que nous sommes par exemple sélectionnés dans l’indice Clean 200 de Corporate Knights", explique Alice Steenland, chief sustainability officer de Dassault Systèmes. "Il est vrai que, jusqu’à mon arrivée en 2020, Dassault Systèmes n’avait pas de responsable RSE et ne répondait pas forcément aux questionnaires de Vigeo." Même son de cloche chez d’autres exclus. L’absence de bonnes réponses aux questionnaires de V.E semble donc un critère décisif. 

La publication du CAC40 ESG pourrait finalement relancer une fois de plus le débat sur le décalage des notations ESG traditionnelles d’entreprises avec les attentes des investisseurs. Les grandes entreprises cotées consacrent beaucoup de temps à cocher les cases des questionnaires d’agences spécialisées. Les responsables RSE des entreprises qui ne figurent pas dans l’indice se sont d’ailleurs fait tirer les oreilles par leurs dirigeants mécontents de ne pas apparaître comme des bons élèves.  

Pourtant les investisseurs restent dubitatifs. Ils sont en quête de mesures d’impact environnemental et social des entreprises pour remplir les nouvelles obligations de la réglementation SFDR. Du coup, les trajectoires climat ou les indicateurs sociaux les intéressent beaucoup plus. Cela redonne toutes ses chances à Hermès par exemple qui veut réduire ses émissions de gaz à effet qui représentent déjà 0,2 % de celles de Total et qui n’a pas de problèmes de chaîne de sous-traitance avec 60 % de sa production réalisée en interne avec des fournisseurs qui travaillent depuis 20 ans avec la maison. 

À l’heure où l’initiative Climate Action 100+ publie un benchmark neutralité carbone des plus gros émetteurs mondiaux de carbone et où sont lancés deux indices européens d’alignement sur l’ Accord de Paris et la Transition vers une économie bas carbone, la valeur durable des entreprises ne repose plus vraiment sur leur capacité à entrer dans un grille en cochant des cases. Label ISR ou pas, le succès éventuel de l’indice auprès des fonds durables permettra de savoir si ce type de stratégie garde une attractivité auprès des investisseurs. ■


Popup de la lettre d'information! Le snippet pop up de la lettre d'information est effectif sur cette page. Cliquez C'est ici pour éditer le contenu du dialogue