La place financière de Tokyo a signé, fin juin, un accord pour promouvoir la finance durable., @Pixabay

L'ACTU

Finance durable : le Japon fait entendre sa voix

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 23/08/2019

La finance durable a été reconnue par les pays du G7, qui se réunissent à Biarritz du 24 au 26 août, comme un levier pour réduire les inégalités. Le Japon développe justement un écosystème de plus en plus favorable à la finance durable, tant sur la scène intérieure qu’internationale, aidé notamment de son gigantesque fonds de pension public.

La France, présidente du G7 cette année, a placé la réunion des sept pays les plus puissants à Biarritz, qui se tient du 24 au 26 août sous le thème de la réduction des inégalités. La finance durable en est l’un des leviers, les ministres des finances du G7, en juillet, avaient ainsi marqué leur intérêt pour la création d’une taxonomie des activités durables. Certains pays membres du G7 semblent toutefois prendre de l’avance sur la finance durable. La Commission européenne, en premier lieu, avec la déclinaison rapide de son plan lancé en mars 2018. Mais de plus en plus, le Japon fait entendre sa voix.

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne