Guerre, pandémie… les chaînes alimentaires mondiales au bord de la rupture

@CCO

L'ACTU

Guerre, pandémie… les chaînes alimentaires mondiales au bord de la rupture

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud Dumas|Publié le 30/04/2022

Quand la pénurie appelle la pénurie. L’huile de tournesol vient à manquer pour les industriels agroalimentaires, en raison de la guerre en Ukraine. L’huile de palme, l’un de ses substituts, pourrait suivre le même chemin. La faute à un manque de concertation global sur la chaîne alimentaire. Chaque semaine, l’Essentiel de la finance durable vous propose un billet LinkedIn qu’il ne fallait pas manquer.

Les tensions dans la chaîne alimentaire se multiplient. En Europe, les industries agroalimentaires se mettent en ordre de bataille pour faire face à la pénurie d’huile de tournesol, l’Ukraine, principal producteur, ne pouvant plus en fournir. Mais se tourner vers l’huile de palme, l’un des substituts possibles, risque de s’avérer difficile. Le gouvernement indonésien a décidé d’interdire les exportations pour préserver la demande locale. La pression sur les prix en raison de la demande internationale s’était traduite par des pénuries dans le pays, pourtant l’un des plus gros producteurs au monde.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable