Les associations européennes de la finance militent pour la création d'un registre électronique unique des données ESG., @CCO

L'ACTU

La finance européenne veut reprendre la main sur les données ESG

Par  Arnaud DUMAS|Publié le 07/08/2020

Il s’agit de la matière première à la base de toute la finance durable. Les données ESG sont aujourd’hui rarement disponibles et, surtout, à la main d’entités non européennes. Des acteurs financiers et des autorités publiques appellent à la création d’un registre européen en accès libre et gratuit, afin de faciliter le reporting des acteurs financiers.

La communauté financière européenne veut reprendre la main sur les données environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Un appel à créer une base de données européenne a été lancé par plusieurs associations de place comme la Fédération bancaire européenne (EBF), l’Association européenne des sociétés de gestion (Efama), ou encore la fédération européenne des assureurs et réassureurs (Insurance Europe).

Cette idée est largement soutenue par les autorités françaises et a notamment été reprise dans le rapport du député Alexandre Holroyd, "Choisir une finance verte au service de l’Accord de Paris", remis à Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des finances, et à Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique et solidaire, le 22 juillet dernier.

À l’origine de cet appel, un constat : les données ESG de qualité sont rarement disponibles et peu comparables. Ce qui risque de rendre très difficile pour les acteurs de la finance durable de se conformer au reporting exigé par la réglementation "Disclosure". Les acteurs européens militent donc auprès de la DG Fisma de la Commission européenne pour la création d’un registre électronique compilant notamment les données issues du reporting ESG des entreprises (directive NFRD) et des informations liées à la taxonomie des activités vertes. 

Question de souveraineté

Surtout, les défenseurs de ce registre unique voudraient que son accès soit totalement gratuit, alors qu’aujourd’hui les fournisseurs de données ESG ont tendance à faire payer cher ces données ESG. Pour Alexandre Holroyd, député des Français d’Europe du Nord, il s’agit d’une question de souveraineté européenne. "Le rachat d’une grande majorité des acteurs européens de notation extra-financière par des groupes internationaux est préoccupant, écrit-il dans son rapport. La capacité de collecte, de normalisation, d’analyse de cette donnée est cruciale et pose une question importante de compétitivité et de souveraineté."

La création d’un registre en open-source permettrait également de renforcer la transparence des données, les fournisseurs actuels étant souvent qualifiés de "boite noire" concernant la production et l’analyse des données. En mettant en place la gratuité de la donnée, ce serait par ailleurs la recherche et la capacité d’analyse financière qui seraient revalorisée, plutôt que la simple collecte.

"Cela doit permettre à des activités innovantes de voir le jour, confie Sarah Finkelstein, cheffe du bureau stabilité financière, comptabilité et gouvernance d’entreprise à la direction générale du Trésor. De nouveaux modèles d’affaires pourraient émerger, notamment dans la green tech, où il y a un fort potentiel d’innovation.

Pour les associations financières européennes, la disponibilité de données brutes et harmonisées permettrait "une meilleure comparabilité, une transparence accrue, un abaissement des barrières et des coûts, cela générerait de l’efficacité, réduirait la complexité et attirerait de nouveaux acteurs". 


Accéder à l’intégralité des articles Novethic Essentiel.
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne
Popup de la lettre d'information! Le snippet pop up de la lettre d'information est effectif sur cette page. Cliquez C'est ici pour éditer le contenu du dialogue