La place des entreprises chinoises à la bourse de New York menacée par les tensions géopolitiques

La Securities and Exchange Commission a mis sous surveillance de grandes entreprises listées aux États-Unis , Pixabay

L'ACTU

La place des entreprises chinoises à la bourse de New York menacée par les tensions géopolitiques

 Article réservé aux abonnés | Par  Paul Kielwasser | Publié le 29/08/2022

La Securities and Exchange Commission a mis sous surveillance de grandes entreprises listées aux États-Unis comme Alibaba et Baidu car elles enfreignent une nouvelle réglementation sur le partage d’informations financières. Faute d’un accord avec les autorités de régulation chinoise, le bras de fer pourrait aboutir à leur exclusion d’ici à 2024.

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan n’aura pas seulement provoqué des exercices militaires et suspendu la coopération sino-américaine en matière de changement climatique. En attisant le rapport de force, elle a aussi crispé à nouveau les négociations engagées autour d’une nouvelle réglementation demandant un accès aux dossiers d’audit des entreprises chinoises listées aux États-Unis, dont l’application stricte pourrait conduire à leur interdiction sur les marchés américains.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable