Les encours de fonds verts cotés européens ont presque doublé en deux ans., @Novethic

L'ACTU

La taxo-compatibilité des fonds environnementaux va devoir s’améliorer

Par  Arnaud DUMAS|Publié le 23/10/2020

Quasi doublement des encours, multiplication du nombre de fonds… En deux ans, le marché des fonds verts cotés européens s’est développé à grande vitesse, selon la nouvelle étude de Novethic, réalisée avec le soutien de l’Ademe. L’entrée en vigueur de la taxonomie européenne devrait toutefois apporter des nuances dans tout ce vert. Selon l’étude, moins du tiers des fonds verts en actions sont potentiellement alignés sur la taxonomie.

Les sociétés de gestion européennes se mettent de plus en plus au vert. Selon la dernière étude de Novethic sur "Les fonds verts européens au défi de la taxonomie", réalisée avec le soutien de l’Ademe, l’offre a quasiment doublé entre 2017 et 2019, pour atteindre un encours de presque 60 milliards d’euros à la fin de l’année dernière. En tout, l’étude recense 227 fonds cotés (176 en 2017), dont 159 sont des fonds en actions, pour 50 milliards d’euros d’encours.

Les méthodes de construction de ces fonds varient cependant beaucoup entre les sociétés de gestion et le type d’actifs. Pour les 46 fonds obligataires en Europe, les gérants se reposent sur les standards internationaux d’obligations vertes, ces fonds étant composés à plus de 80 % de Green bonds. Pour les fonds actions, l’histoire se complique. L’analyse des entreprises composant les portefeuilles peut porter sur des aspects différents : l’activité en elle-même, mais aussi le verdissement des process, le management responsable, etc.

La taxonomie européenne risque pourtant de bousculer ces habitudes. Ce dictionnaire des activités vertes n’est pour l’instant disponible que pour deux objectifs environnementaux : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation au changement climatique. Or quand on passe en revue plus de 400 entreprises les plus souvent sélectionnées par ces fonds actions, pour évaluer leur compatibilité avec la taxonomie, on mesure la hauteur de la marche à franchir pour un alignement de la sélection environnementale des produits financiers avec les objectifs environnementaux de l’Union Européenne, comme la neutralité carbone. En l’état actuel des informations disponibles, la part des encours de fonds verts taxo-compatibles ne dépasse pas les 30 %, selon l’étude de Novethic. 

Information lacunaire

La taxonomie change la donne puisque sa définition des activités vertes repose sur leur capacité à contribuer aux objectifs environnementaux de l’Union Européenne. Elle détermine des seuils techniques pour les activités et les produits des entreprises qui ne sont pas forcément ceux du marché actuel. D’où la difficulté de l’exercice.

Pourtant les investisseurs qui commercialisent des fonds durables vont devoir s’en emparer puisque la réglementation sur le reporting va à terme leur demander de communiquer leur part d’investissement compatible avec la taxonomie. S’ils choisissent de ne pas s’y référer, ils devront expliquer pourquoi, selon la logique du "comply or explain".

Ceci dit, à la décharge de ces sociétés de gestion, l’applicabilité du dispositif repose sur les données publiées par les entreprises. Novethic montre dans son étude à quel point elles sont lacunaires. Le seul espoir de faire de la taxonomie la pierre angulaire de la finance durable européenne, consiste donc à renforcer et clarifier les obligations de reporting des entreprises, afin de pouvoir calculer de manière précise la part verte de leur chiffre d’affaires. La directive NFRD sur le reporting non-financier des entreprises sera précisément en cours de révision en 2021, pour une entrée en vigueur en 2022. Mais dans un calendrier décalé par rapport à celui de la taxonomie… À suivre. ■


Accéder à l’intégralité des articles Novethic Essentiel.
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne
Popup de la lettre d'information! Le snippet pop up de la lettre d'information est effectif sur cette page. Cliquez C'est ici pour éditer le contenu du dialogue