, @EFD

L'ACTU

La taxonomie européenne est déjà un langage international

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 19/10/2020

Une plateforme peut en cacher une autre. La finance durable a aussi une plateforme internationale, qui compte 14 pays membres dont la Chine. Ils se sont réunis virtuellement pour son premier anniversaire, le 16 octobre, dans le cadre de la conférence annuelle du FMI. L’occasion de lancer un groupe de travail sino-européen sur la taxonomie et de publier un rapport sur le bilan d’un an d’action internationale.

La directrice du FMI en personne, Kristalina Georgieva, est venue souffler les bougies de la plateforme internationale sur la finance durable (IPSF) lors d’un évènement virtuel organisé par l’Union Européenne pour célébrer la première année de fonctionnement de ce lieu d’échanges internationaux.  Elle a mis l’accent sur la nécessité d’utiliser la finance durable comme fer de lance de la reconstruction mondiale post COVID estimant que la pandémie montre qu’il "vaut bien mieux prévenir que guérir !".

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne