, @CCO

L'ACTU

La taxonomie sera-t-elle un accélérateur de financements verts pour l’Europe ?

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 10/09/2020

L’articulation entre la dynamique des fonds thématiques environnementaux et le financement d’une économie beaucoup plus verte est cruciale, en France mais aussi en Europe où la taxonomie entrera en vigueur dès 2021. D’ici là, l’Union Européenne devrait refondre sa stratégie de finance durable qui sera portée par la probable nouvelle commissaire aux marchés financiers, l’irlandaise Mairead McGuiness.

La dynamique des fonds durables est forte en France comme le montre l’Indicateur du premier semestre 2020 publié par Novethic. Elle est encore plus forte pour les fonds environnementaux qui collectent deux fois plus, en moyenne, que les autres fonds sur le marché français. L’entrée en vigueur de la taxonomie européenne, dès 2021, va-t-elle accélérer cette tendance en permettant d’acter la qualité verte des fonds ? Cette question que se posent toutes les parties prenantes du marché de la fiance durable est au cœur d’une étude que Novethic prépare, avec le soutien de l’Ademe, pour le 22 octobre. L’équipe de recherche étudie non seulement les fonds verts européens mais aussi leur degré d’alignement avec le référentiel technique d’éco-activités qu’est la taxonomie à partir d’une analyse approfondie des titres en portefeuilles. Résultats publiés le 22 octobre prochain !

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne