Les fonds de pension de l'État et de la ville de New York mettent en place des stratégies de désinvestissement du fossile., @CCO

L'ACTU

Le fonds de pension de l’État de New York renforce sa stratégie climat

 Article réservé aux abonnés|Par  Paul KIELWASSER|Publié le 07/01/2021

Le fonds de pension de l’État de New York, troisième plus gros fonds de pension américain, a dévoilé une stratégie de désinvestissement des énergies fossiles et un objectif de neutralité carbone de son portefeuille. Cette annonce accentue la pression sur les fonds de pension californiens, qui sont sommés de s’engager davantage.

Après la ville de New York en 2018, l’État de New York a renforcé la stratégie climat de son principal fonds de pension. Le New York State Common Retirement Fund, aux 226 milliards de dollars d’actifs sous gestion, prévoit un plan de désinvestissements d’ici à 2025 et la neutralité carbone de son portefeuille pour 2040. Les regards se tournent désormais vers la Californie, où les grands fonds de pension CalPERS (pour les fonctionnaires) et CalSTRS (pour les professeurs) sont critiqués pour leur manque d’ambition.