Le "green shorting" se répand dans les stratégies de finance durable
L'ACTU

Le "green shorting" se répand dans les stratégies de finance durable

 Article réservé aux abonnés | Par  Paul Kielwasser | Publié le 15/08/2022

Une nouvelle étude du gestionnaire d’actifs américain State Street avance que le "green shorting", consistant à prendre position contre des entreprises surexposées aux risques ESG ou climat, serait de plus en plus fréquent. Cette tendance se refléterait dans les dynamiques du marché des prêts de titre.

Pratique souvent associée à des fins spéculatives, la vente à découvert semble faire son chemin dans les stratégies de finance durable, selon les conclusions de deux analystes de State Street. Elle reste toutefois une option encore confidentielle, compliquée par les préférences ESG des investisseurs institutionnels qui sont les principaux prêteurs de titres. Ces pratiques sont aussi regardées avec une certaine méfiance par les régulateurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable