Le label LuxFLAG compte désormais 303 fonds, contre 493 pour le label ISR français., @BofotoLux

L'ACTU

Le label LuxFlag ESG, massivement attribué aux fonds de Danske Bank, veut peser dans le marché européen

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 07/10/2020

LuxFLAG, organisation luxembourgeoise qui attribue des labels de finance durable, a publié fin septembre un communiqué annonçant qu’elle avait labellisé 100 nouveaux fonds. Elle a ainsi passé le cap des 300 fonds labellisés (ESG, Environment et Microfinance). Fait notable : 82 de ces 100 nouveaux fonds sont proposés par Danske Bank. Au regard des caractéristiques ESG de certains, on mesure le défi que va représenter le futur cadre européen de reporting sur les fonds durables.

"Les labels LuxFLAG montrent que les fonds de Danske Bank répondent à de nombreux critères y compris la durabilité, intégrée à tous nos processus de gestion, le dialogue avec les entreprises, l’exercice des droits de vote et que des restrictions sont appliquées sur les investissements", peut-on lire dans un communiqué de Danske Bank. La communication est laconique sur ledit processus et les restrictions appliquées. La banque danoise a choisi de miser sur l’ESG pour rétablir sa réputation entachée par le scandale du blanchiment de 200 milliards d’euros par sa filiale estonienne, mais elle est avare de détails sur les processus mis en œuvre.

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne