L'Essentiel de la Finance durable
Le label Towards Sustainability fait peau neuve et s’aligne sur la réglementation européenne

, @Febelfin

L'ACTU

Le label Towards Sustainability fait peau neuve et s’aligne sur la réglementation européenne

Par  Arnaud DUMAS|Publié le 02/06/2021

Le label belge pour les produits financiers durables renforce ses exigences. Febelfin, l’association des acteurs financiers belges, a publié la refonte du référentiel de Towards Sustainability qui s’appliquera en janvier 2022. Au menu, des exigences de gestion ESG et de transparence renforcées, prenant en compte les réglementations européennes comme la taxonomie ou le règlement Disclosure.

Le label belge de finance durable a procédé à la première révision de ses critères. Après un peu plus d’un an et demi d’existence, Towards Sustainability s’adapte aux évolutions du monde de la finance durable, notamment en l’alignant sur les nouvelles réglementations européennes, comme le règlement Disclosure ou la taxonomie des activités vertesCette révision du label, qui a impliqué la plupart des parties prenantes, va vite. Le nouveau référentiel, présenté aux fonds labelisés mi-mai et dévoilée officiellement fin mai, entrera en vigueur dès le mois de janvier 2022. Le label belge prend de vitesse son homologue français, le label ISR. Le ministère de l’Économie et des finances a annoncé, en mars 2021, qu’il ferait l’objet d’une réforme d’abord de sa gouvernance, puis de ses critères.

Le nouveau référentiel belge créé par Febelfin, l’association des acteurs belge de la finance, et supervisé par la Central Labelling Agency (CLA), accentue les obligations à remplir par les sociétés de gestion voulant faire labelliser un fonds. Il impose notamment aux fonds de cumuler quatre stratégies ESG : processus d’intégration des critères ESG, exclusions normatives, exclusions sectorielles et une quatrième stratégie au choix (sélection best in class ou best in universe, fonds thématique, etc.). 

Renforcement des critères d’exclusion

Towards Sustainability renforce par ailleurs les critères d’exclusion dans certains secteurs, notamment celui des énergies fossiles. Le label impose des exclusions pour le charbon, l’extraction de pétrole et gaz conventionnels ou non, avec des seuils de revenus ou de dépenses d'investissement revus à la baisse. La production d'électricité à partir d'énergie non renouvelable peut également être incluse si elle n'est pas en expansion et doit se référer aux activités contributrices au sens de la taxonomie européenne.

Le reporting est également renforcé, avec une obligation de publication d’informations sur la stratégie durable du produit financier, mais aussi la publication d’un certain nombre d’indicateurs, dont la part verte du fonds selon la taxonomie européenne ou encore des informations liées au règlement Disclosure (proportion d’investissements durables définis par l’article 2, etc.).

Cette première révision du label s’accompagne enfin d’un renforcement de la communication auprès du grand public. Febelfin prévoit de mettre à jour le site Internet de Towards Sustainability afin de publier plus d’informations sur les fonds labellisés, comme leur exposition aux énergies fossiles ou encore leur part alignée à la taxonomie européenne. ■

Popup de la lettre d'information! Le snippet pop up de la lettre d'information est effectif sur cette page. Cliquez C'est ici pour éditer le contenu du dialogue