Le nouveau projet d’acte délégué déclenche un "Taxonomygate"

@CCO

L'ACTU

Le nouveau projet d’acte délégué déclenche un "Taxonomygate"

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 15/01/2022

Après le scandale du Dieselgate, assistera-t-on à celui du Taxonomygate ? Dans un billet LinkedIn, Andreas Hoepner, un ancien membre du groupe d’expert sur la finance durable auprès de la Commission européenne, s’inquiète de l’intégration d’une énergie fossile dans la liste verte européenne. Chaque semaine, l’Essentiel de la finance durable sélectionne un billet LinkedIn qu’il ne fallait pas manquer.

Le vert de la taxonomie vire au kaki, en y intégrant des activités brunes. C’est le constat posé par Andreas Hoepner, professeur de finance à l’université de Dublin en Irlande et ancien membre du TEG, le groupe d’expert ayant contribué à l’élaboration du plan d’action européen sur la finance durable. Le projet d’acte délégué complémentaire ayant fuité le 31 décembre l’a fait sortir de ses gonds et il n’hésite pas à le qualifier de "Taxonomygate", en référence au scandale du Dieselgate.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable

1 € le premier mois*

*Pour l’offre « ACCESS »